Guérir d’un burn out par étapes et sans antidépresseur, c’est possible. Vous traversez un épuisement redoutable. On pourrait même l’appeler enfer ou cauchemar. Mais ayez confiance en le fait que toute chose passe et que vous retrouverez bien-être et vitalité. Je suis naturopathe et je vais vous expliquer comment sortir naturellement du burn-out.

Le burn out professionnel ou émotionnel passe par plusieurs étapes pour aboutir à une guérison durable : 

  • baisser les armes
  • se faire accompagner si on en ressent le besoin
  • nourrir le corps qui est littéralement épuisé
  • réguler le système nerveux pour sortir de la sidération, de l’irritabilité, de l’épuisement sans antidépresseur
  • découvrir en temps voulu le cadeau qui se cache derrière la brutalité du burn out

Les histoires de burn out sont terrifiantes. Le corps se fige tout seul, il tremble violemment, il vous empêche de franchir cette porte ou vous fait quitter un lieu comme mué par un élan de survie que vous ne contrôlez absolument pas. Vous ne pouvez littéralement pas sortir de votre lit etc. Vous ne vous sentez plus maître à bord.

Il y a eu des alertes auparavant : insomnie, troubles de digestion, tremblements légers ou petites tétanie, anxiété bien entendu etc. Mais comment se reprocher de ne pas avoir écouté ? Ça n’est pas dans notre éducation, ni dans notre société de faire des chichis avec nos petites manifestations physiques.

Le corps ne dit pas “stop”. Il a déjà envoyé des messages d’alerte. Cette fois-ci il lâche. Littéralement. Il passe en survie. 

Vous n’avez plus le choix. L’arrêt est brutal. Certains d’entre vous on eu l’impression que c’était la fin. C’est l’incompréhension, la culpabilité, le jugement, la colère peut-être, les larmes, l’abattement, le rien. 

La pression que vous subissiez de l’extérieur et qui a fini par faire lâcher votre corps, ne doit pas devenir une pression que vous vous mettez à vous-même.

Accepter la situation est difficile. Vous êtes quelqu’un de forcément très investi, pour en être arrivé là. Vous avez probablement un mental d’acier, vous êtes habitué à maîtriser les situations et celle que vous vivez aujourd’hui vous échappe totalement.

Pourtant, accepter de baisser les armes vous fera gagner du temps dans votre guérison. Vous allez pouvoir apprendre la bienveillance envers vous-même. Pas simple n’est-ce pas ? Mais après tout pourquoi pas ?

En tant que naturopathe, je peux vous accompagner de manière globale dans cette problématique : 

  • bilan de vitalité
  • étude de l’alimentation (il faut un carburant adapté à votre organisme épuisé)
  • remèdes naturels sans dépendance pour rééquilibrer le système nerveux
  • suivi le temps qui vous sera nécessaire

Se faire accompagner peut s’apparenter, pour certains, à de la vulnérabilité. 

Oui. Nous sommes vulnérables. C’est aussi une grande leçon du burn out. Vous n’avez plus le choix que de prendre soin de vous. Alors bienvenue à vous.

Votre mental a poussé la machine très loin et c’est elle, votre corps qui a dit stop. Il est impossible de faire sans lui. Vous allez devoir, maintenant, écouter ses besoins.

Repousser ses limites épuise littéralement le corps.

Vous n’avez plus aucune énergie, pas même pour les tâches les plus simples du quotidien.

Votre stress organique est au maximum. Vos hormones de stress explosent le plafond. Cela s’exprime par un sommeil dérégulé, une énorme difficulté à se lever le matin, des pertes de mémoires, des vertiges, une léthargie qui dure toute la journée, de l’irritabilité, voire des idées noires, des pleurs sans raison. 

Il va être indispensable de réguler votre système nerveux pour sortir de là. 

Et ça, en naturopathie, on peut le faire sans antidépresseur, ni anxiolytique. On soutiendra de manière naturelle, durable et surtout équilibrante. Cela passera par les omega, certains oligoéléments et minéraux, les huiles essentielles.

Sachez que si vous êtes déjà sous antidepresseurs, parce que parfois ils ont été la seule solution, je ne toucherai pas à votre traitement. Mais si vous le souhaitez et avec l’accord de votre médecin, nous pourrons travailler une transition pour que vous puissiez les diminuer peu à peu.

Là, j’imagine que vous vous dites que vous n’avez pas la force de cuisiner. Je l’imagine tout à fait. Sachez qu’un repas, même le plus basique possible, peut être composé de ce dont votre corps a besoin pour se remettre.

C’est votre corps qui a lâché. Vos réserves sont totalement épuisées. Je peux vous apprendre à les reconstituer.

L’alimentation est notre première source de carburant. Retrouver de l’énergie, c’est s’alimenter consciencieusement. Cette alimentation doit être simple, naturelle et digeste pour répondre à vos besoins physiques.

Et vous découvrirez que répondre aux besoins physiques, c’est aussi répondre aux besoins du mental. Sortir du brouillard mental passe aussi par le corps.

C’est un cercle vertueux, à mettre en place avec simplicité mais efficacité. Vraiment.

Et puis vous verrez que cela vous aidera à reprendre pied dans vos actions quotidiennes. Jour après jour en portant votre attention sur votre repas, dans le but d’aller mieux, vous permettra de vous encrer un peu plus dans votre quotidien.

Si la guérison passe par aller se recoucher, c’est très bien. Si ça passe par rester les yeux dans le vide sur le canapé, c’est très bien. Si ça passe par laissé un peu de bazar en plan dans la maison, c’est très bien.

Vous n’êtes pas feignants, vous ne lambinez pas, vous n’êtes pas un poids pour vos proches. Vous avez besoin de repos. Vous avez besoin de vous ressourcer. Vous avez besoin de vous arrêtez.

Faites ce qui vous fait plaisir, sans jugement. En passant, je vous conseille les promenades en nature et la danse, pour le mouvement et la joie.

Le burn-out est un cadeau. Sacrément mal emballé, nous sommes d’accord… Mais un cadeau quand même. Il faut parfois un arrêt brutal pour revenir à l’essentiel. Cette pause forcée peut-être un apprentissage. Il y aura sûrement un avant et un après. Et l’après devrait être vraiment plus sympa !

Découpez vos objectifs par journée, voire en demi-journée et jour après jour, tranquillement, doucement, lentement vous sortirez de votre burn out et découvrirez que la lenteur peut être quelque chose de positif.

Dans cet article je vous présente quelques étapes pour guérir du burn out sans antidépresseur. Mais selon moi rien ne vaut un accompagnement pour retrouver un corps et un mental plus harmonieux, plus confortables et plus fiables. Vous aurez peut-être perdu confiance en votre corps. Mais comme je le dis toujours : notre corps n’est jamais contre nous, alors soyons avec lui.

Prenez soin de vous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être