Vous perdez vos cheveux par poignées, votre brosse à cheveux en est recouverte, vous retrouvez des cheveux “ partout “ chez vous et cela vous inquiète. Je comprends. On a vite l’impression que l’on va devenir chauve ! Dans cet article, je vous propose de découvrir les causes de la perte de cheveux chez les femmes et comment y faire face.

Pourquoi je perds mes cheveux par poignées ?

Il y a différentes causes à la perte de cheveux chez les femmes. Changement de saison, fluctuation hormonale, stress et fatigue, mal-nutrition. Entre inquiétudes et solutions, identifions la cause pour trouver une marche à suivre efficace. Faisons le point dans cet article.

Les cheveux : signe de force et vitalité

Un peu partout à travers les légendes du monde, les cheveux sont un signe de force et de vitalité.

En France nous connaissons bien Samson, qui tire sa force de sa crinière. 

En Inde, Bouddha aurait été délivré de la menace d’un démon grâce à la longue chevelure de la déesse de la terre, qui en l’essorant noie le démon.

Etc…

Et bien dans le monde de la naturopathie, il en est de même. Ou presque.

Les cheveux, comme les ongles ou la peau nous donnent des indices sur notre vitalité. Ils sont un reflet direct de notre intérieur. Le changement de leur état est un message qui nous est adressé.
Lorsque l’on perd donc nos cheveux de manière inhabituelle, il est important d’être à l’écoute de son organisme et de ses besoins. Encore faut-il les connaître et apprendre à y répondre. 

C’est ce que je vous propose de faire lors de mes rendez-vous en naturopathie.

Avant de développer les diverses causes possibles de la perte de cheveux chez la femme, calmons les angoisses.

Pour en découvrir plus sur ma pratique, je vous invite à me suivre sur les réseaux:

Perte de cheveux : faire la différence entre normalité et pathologies

Perte normale

J’ai eu en rendez-vous une personne allant jusqu’à me dire le nombre de cheveux perdus par jour / semaine /mois. Bien évidemment le nombre semblait énorme et donc très inquiétant.

Ce constat entrainait forcément un stress qui, devinez quoi, est une cause de la perte de cheveux. Voici un joli cercle vicieux.

En moyenne nous pouvons perdre une centaine de cheveux par jour. C’est un phénomène normal et même s’il peut être un peu plus important en changement de saison, tant que le phénomène ne s’installe pas durablement, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Dès la chute du cheveu, le processus de croissance est engendré. 

L’alopécie

L’alopécie est une perte anormalement abondante de cheveux. Cette perte est localisée sur le dessus du crâne. Mais chez la femme, à la différence de la calvitie masculine, des cheveux clairsemés persistent sur la zone.


En naturopathie, nous travaillerons sur la nutrition du corps pour favoriser la vitalité générale de l’organisme et favoriser la repousse. Il est important de travailler en interne et en externe sur le cuir chevelu directement.

Alopécie

La pelade

La pelade est une chute de cheveux très localisée, par plaque. Elle crée des trous dans la chevelure. Il semblerait que cela soit une maladie auto-immune. Cette perte de cheveux peut se produire après un choc ou un grand stress. 

Nous pouvons également travailler sur ce cas en naturopathie. En axant sur l’équilibre nerveux mais également en travaillant à favoriser la repousse des cheveux.

Pelade

Perte de cheveux des femmes : les causes

Cause hormonale

Pouvez-vous relier votre perte de cheveux à votre cycle hormonal ? La fluctuation des hormones chez les femmes entraîne diverses manifestations comme la chute de cheveux.

Si c’est le cas, pas d’inquiétude, il s’agit d’un phénomène normal.

Il n’est d’ailleurs pas rare que les femmes perdent leur cheveux suite à un accouchement.

Si vous souffrez d’autres troubles hormonaux, alors nous pourrons travailler à le rééquilibrer. Naturellement par effet domino, la perte de cheveux devrait se calmer.

Le stress

Un organisme stressé peut se déplumer, si vous me permettez l’expression. Le stress a une panoplie de manifestations tellement impressionnante… La chute des cheveux en fait partie.

Le stress affaiblit notre organisme, sa vitalité chute et le corps nous en informe notamment avec la perte de cheveux.

A tous les niveaux, il est primordial pour conserver sa santé, de prêter attention à son équilibre nerveux.

C’est d’ailleurs un des grands piliers de la santé selon ma pratique de naturopathe.

L’alimentation

Troisième cause et pas des moindres : la nutrition de votre corps et donc de vos cheveux. 

Nos cheveux ne sont qu’un prolongement de notre intérieur. Si notre organisme est mal-nourri, dénutri, nos cheveux tomberont ou seront en mauvais état.

Favoriser la repousse des cheveux : les solutions

Cherche la cause pour une solution efficace

L’indispensable va être de trouver la cause de cette perte de cheveux.

En naturopathie c’est ce qu’on appelle le causalisme.

Il est nécessaire de prendre le temps de définir les troubles associés, comprendre la cause, pour répondre efficacement aux besoins du corps qui s’exprime par cette perte de cheveux.

C’est ce que je fais lors d’un premier rendez-vous, lors du bilan de vitalité.

Nourrir le corps

Nourrir le corps ce n’est pas seulement se mettre à table pour combler le creux que l’on a dans l’estomac quand vient l’heure du repas.

Nourrir notre corps, c’est lui apporter le carburant nécessaire pour qu’il nous maintienne en bonne santé. Oui, la première mission de notre corps est de nous garder vivant et en bonne santé. Pour cela il a besoin d’énergie, de nourriture, de carburant.

L’idée est donc de mettre le carburant adapté dans la merveilleuse machine qu’est votre corps physique.

Comprendre les besoins de son corps

Combien de fois ai-je entendu en prise de rendez-vous “ j’ai une alimentation équilibrée, je fais très attention mais… “. 

Mais mon corps s’exprime par un trouble chronique, sans que je comprenne pourquoi.

Ici en ce qui vous concerne : la perte de cheveux.

Tout simplement parce que vos besoins, à vous, ne sont peut-être pas assouvis par vos habitudes alimentaires (corps mal nourri) ou vos habitudes de vie (gestion du stress etc.) malgré vos efforts.

Une naturopathe vous apprend à comprendre vos besoins et à y répondre, pour vous rendre autonome dans votre démarche de santé.

N’ayez pas peur de votre crâne

Avant de terminer, je voulais vous dire que l’on peut avoir tendance à ne plus se brosser les cheveux ou à ne plus oser toucher son cuir chevelu de peur d’accentuer la perte de cheveux.

Et bien c’est tout le contraire ! Masser votre cuir chevelu, avec la pulpe des doigts ou en “griffant “ doucement toute la surface du crâne. Cela activera la microcirculation, donc l’oxygénation et la nutrition de votre cuir chevelu. C’est une pratique simplissime mais qui a un impact réel sur la santé de votre cuir chevelu et donc de vos cheveux.

D’ailleurs, si vous aimez les auto-massages, découvrez mon programme en ligne d’auto-massages contre le stress, dont toute une partie est consacrée au crâne.

Perte de cheveux : trouver une solution durable avec une naturopathe

Vous l’aurez compris, la perte de cheveux chez les femmes a des causes diverses. En partant du postulat que cette chute de cheveux est une information que vous envoie votre corps, il est temps de prendre le temps de l’écouter et d’apprendre à répondre aux besoins exprimés, une bonne fois pour toute ! Ainsi vous n’aurez plus peur des messages de votre corps. Ils deviendront des alertes pour lui porter plus d’attention.

Au plaisir de vous accompagner vers une santé durable et plus autonome.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être