Le reflux gastro-œsophagien, aussi appelé RGO est la remontée acide dans l’œsophage d’une partie du contenu de l’estomac. Des sensations de brûlures sont ressenties sur le chemin de l’œsophage, parfois jusque sur les gencives. Elles peuvent être liées à l’hyperchlorhydrie, mais plus étonnant, à l’hypochlorhydrie également. Voyons ici deux remèdes rapides contre ces reflux gastriques, un avertissement concernant les IPP, ainsi qu’une solution durable à mettre en place pour soulager définitivement ces brûlures et inconforts.

Pour en découvrir plus sur ma pratique rendez-vous sur mes réseaux :

Les deux solutions naturelles et efficace contre les reflux gastro-œsophagiens

Le lithothamne

De son petit nom botanique Lithothamnium calcareum. C’est une petite algue rouge que l’on trouve dans les fonds marins. On la trouve en Bretagne, en Angleterre mais également en Norvège. Elle est intéressante par ses capacités à fixer les minéraux marins. Elle apportera donc son pouvoir alcalin : ses propriétés sont basiques, en opposition aux propriétés acides que l’on cherche à adoucir dans les cas de reflux gastriques.

Vous la trouverez en poudre, en magasins bio ou pharmacies. Elle est souvent à diluer dans un peu d’eau ou en comprimé à croquer en fin de repas.

Veuillez à la qualité de la plante et à la marque/laboratoire choisi. 

L’argile

L’argile est une terre extraite de carrière et séchée au soleil. On en trouve de la verte, jaune, rose, blanche. L’usage le plus courant veut que l’on utilise de l’argile verte. Mais à mon sens, dans notre cas de reflux gastrique, qu’importe la couleur de l’argile utilisée, toutes apporteront un soulagement.

Elle est issue de l’altération de diverses roches et elle est donc naturellement riche en oligoéléments et minéraux. Comme pour le lithothamne, c’est pour cette richesse en minéraux qu’elle est choisie en cas de RGO.

On la trouve en poudre. Diluez-en une cuillère à café dans de l’eau. Laissez l’argile s’organiser avec l’eau, laissez reposer une dizaine de minutes, mélangez et buvez.

Buvez l’eau et l’argile. Ingérer seulement “l’eau d’argile” (en laissant l’argile au fond du verre) ne servira à rien.

Utilisez une cuillère en bois, céramique ou plastique plutôt qu’en métal. Il est d’usage de dire que le métal ou inox perturbe les propriétés de l’argile. Même si nous n’en avons pas de preuve tangible, c’est une précaution plutôt simple à prendre dans le doute ! 

Attention aux anti-acides chimiques (IPP)

Bien que le recours à des anti-acides chimiques me semble d’une grande aide aux moments opportuns, tant les douleurs et gênes peuvent être fortes, l’usage ne doit pas devenir routinier, ni trop fréquent.

Autres les effets secondaires connus : vomissement, nausées, diarrhées, maux de tête, douleurs abdominales, il semblerait que pris sur une période de quelques semaines, une dépendance se crée au produit et des effets indésirables peuvent s’installer sur le long terme.

Dans des articles de la Revue Médicale Suisse, il est en effet mis en avant qu’une dépendance pourrait être induite par les IPP (oméprazole) utilisés dans les cas de reflux gastro-œsophagien.

Je vous laisse découvrir ces articles juste ici Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) : peut-être pas si inoffensifs que cela ou encore là IPP : le point sur les effets secondaires, l’usage prophylactique et le sevrage.

Il me semble donc important de faire un usage uniquement ponctuel de ces médicaments et d’aller comprendre la cause de ces acidités gastriques, pour tenter de s’en défaire durablement.

J’ajouterais que c’est là la force de la complémentarité de la médecine allopathique et de la naturopathie. L’une agit vite et fort, la seconde travaille sur le long terme.

Voyons donc quelles peuvent être les causes de ces reflux.

Trois grandes causes des reflux gastriques

La cause digestive

Les reflux gastriques sont évidemment liés à la digestion. Pas de surprise jusque là ! Mais ce n’est pas seulement lié à la prise d’un café ou d’un repas trop gras ou trop copieux.

Le point clé réside, selon moi, en tant que naturopathe, dans la digestibilité de votre bol alimentaire.

En effet, si un repas doit être équilibré, il doit obligatoirement être digeste ! C’est une notion qui est souvent oubliée lorsque l’on souhaite avoir une alimentation qui soutient notre santé.

La composition de votre repas, les associations que vous y faites, peuvent déclencher un accès d’acidité, par manque de digestibilité.

La cause nerveuse

Les acidités peuvent également être produites par un état de surmenage nerveux prolongé. Lorsque vous souffrez de stress prolongé ou d’une fatigue nerveuse depuis un moment, votre digestion devient totalement perturbée, votre corps est épuisé et cela se ressent dans vos capacités digestives.

Il y a un épuisement général de l’organisme qui ne parvient plus à se défendre contre ce stress installé et le pH de votre corps en est perturbé. Il sera donc nécessaire de traiter ce stress, de faire tampon contre cette acidité excessive, d’aider à évacuer les acides métaboliques et de rétablir l’équilibre acido-basique durablement.

En passant, si c’est votre cas, en attendant de trouver une solution durable, vous pouvez découvrir ici un programme en ligne pour réduire votre stress rapidement et en toute autonomie.

Et si c’était de l’hypochlorhydrie ?

Comment cela ? Hypo = diminution. Le manque d’acidité dans l’estomac, l’hypochlorhydrie, pourrait provoquer… des sensations d’acidités ? Etonnant de prime abord, mais oui. C’est notamment ce que je vous expliquais plus haut avec les IPP. Cette hypochlorhydrie peut être provoqué par l’avancée en âge (plus de 60 ans), les prises prolongées d’IPP, un stress chronique, un excès d’alcool etc. Pour trouver une solution durable, il faudra donc déterminer si vous êtes en hyper ou en hypochlorhydrie.

LA solution durable contre les remontées acides

La bonne nouvelle, c’est qu’avec la naturopathie nous avons les moyens de travailler sur la composition de votre repas, en fonction de vos besoins et de vos capacités digestives. Mais également de travailler sur votre équilibre nerveux.

La naturopathie a pour but de rechercher la cause d’un trouble chronique. Celui-ci se trouve bien souvent entretenu dans l’hygiène de vie et dans l’assiette.

Son approche de l’individu est globale. C’est-à-dire que la personne n’est pas abordée uniquement par le trouble qui l’amène à consulter.

Elle est prise dans son environnement, ses habitudes de vie, son alimentation. Dans ces cas de RGO, vous n’êtes pas qu’un estomac. Pour trouver une solution durable, il faut voir plus large.

Nous verrons donc votre alimentation, puisque c’est ce qui déclenche directement vos reflux, donc soit l’hyperchlorhydrie, soit l’hypochlorhydrie, mais également votre état nerveux s’il est engagé dans ce trouble, votre état de fatigue etc.

Vous pouvez découvrir ici comment se déroulent mes rendez-vous en naturopathie.

Une naturopathe pour vous accompagner

Vous voilà donc avec deux remèdes rapides et une solution durable contre les reflux gastriques.

Au plaisir de vous accompagner dans votre recherche de santé durable, pour vous apprendre à nourrir votre organisme pour retrouver et conserver une santé plus naturelle, plus simple et plus durable.

Prenez soin de vous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être