Julie MARCHAND – naturopathe
Le Mérévillois (91) + visio

Comment s’aimer soi-même ? Vaste question. J’ai souhaité vous écrire cet article parce que c’est une expression qui m’a agacée de nombreuses années, n’y comprenant rien et ne sachant pas comment m’y prendre. Aujourd’hui je sais ce que veut dire s’aimer plus, s’estimer plus, se juger moins. Je vais donc vous donner 6 exercices pour commencer ce chemin d’amour de soi.

Comment s’aimer soi-même en 6 exercices

Pour apprendre à vous aimer plus je vous propose de développer plusieurs exercices dont : 

  • oublier le miroir
  • travailler l’estime de vous-même
  • surveillez vos pensées et paroles sur vous-même
  • apprendre à se connaître
  • agir au quotidien
  • changer l’intention de départ

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux !

Oubliez le miroir

Lorsque l’on cherche à s’aimer plus, il y a souvent une problématique de corps, de physique, d’aspect, de reflet dans le miroir.

Je ne vais pas vous proposer d’exercice face à un miroir. Bien qu’ils soient sûrement efficaces, je les trouve trop violents, trop frontales. C’est une étape que vous pourrez faire plus tard.

Je suis même convaincue, qu’après avoir pratiqué les exercices suivants, à un moment donné, vous vous surprendrez à vous trouver belle/beau dans le miroir, sans avoir eu besoin de l’affronter. Cela sera une très belle victoire ! 

Donc pour le moment, le miroir, on l’oublie !

L’ Estime de soi – 1er exercice

C’est parti pour le premier exercice. Je le trouve très puissant. 

Mesdames, messieurs, un papier, un stylo ! Nous voilà partis pour découvrir l’estime de soi avec pour outil, la fierté.

De quoi êtes-vous fière dans votre parcours ? (personnel et/ou professionnel, domestique etc)

Avez-vous quitté ce travail, cette relation qui vous maintenait la tête sous l’eau ? Avez-vous osé demander une augmentation (que vous l’ayez eu ou non) ? Avez-vous réussi à faire cette chose que vous ne faisiez jamais seul.e auparavant ? Quelle est votre dernière audace ? Votre dernière réussite ?

Laissez ce sentiment de fierté grandir en vous. Légitimisez votre parcours, vos réussites, vos tentatives. Faîtes cet exercice dès que le doute, la honte ou la tristesse grattent à votre porte.

*** Prenez conscience du chemin parcouru ***

Amour de soi – 2ème exercice

Durant le premier exercice, votre mental, votre égo blessé, votre juge intérieur va s’en donner à coeur-joie. Pour ce deuxième exercice, faisons taire Pierre-Arthur !!

Pour aujourd’hui nommons le Pierre-Arthur mais à l’avenir, nommez-le comme vous le voulez.

J’ai osé demandé une augmentation.

Pierre-Arthur : Tu l’as même pas eu !

J’ai pensé aux vêtements de sport du petit.

Pierre-Arthur : Ouais enfin c’était quand même pas grand chose.

J’ai quitté ce boulot qui me détruisait.

Pierre-Arthur : Pas vraiment, on t’a proposé un plan de départ.

Pierre-Arthur voudra minimiser toutes vos réussites, toutes vos fiertés. Oui parce que vous comprenez, lui, il n’a pas eu la chance de découvrir un article qui lui apprend à s’aimer ! Trouvez un nom à ce Pierre-Arthur, à cette Marie-Odette mentale qui vous emmerde disons-le, pour lui dire de se taire ou pour lui dire “je te vois, merci pour les commentaires, je n’en ai plus besoin”.

Et oui, ce personnage sarcastique est une part de vous un peu bougon, un peu aigrie. Ne vous jugez pas de penser cela, choisissez simplement de faire sans lui/elle, maintenant.

*** Prenez conscience de votre juge intérieur ***

On en vient à l’exercice suivant.

Que dites-vous de vous-même ? 3ème exercice

Surveillez donc vos pensées. Surveillez ce que vous vous dîtes de vous-même. Écoutez ce Pierre-Arthur, cette Marie-Odette. 

Ecoutez également comment vous parlez de vous-même aux autres. Vous allez alors vous surprendre entrain de vous déprécier, de diminuer votre valeur, votre beauté, votre réussite.

Quelqu’un vous fait un compliment.

Oui enfin si j’avais pas ces kilos en trop…

Tu as réussi à faire ça ?!

Oui mais bon tu sais, je le fais depuis des années.

Vous êtes à une soirée et vous ne vous jugez pas à votre place pour tout un tas d’arguments, alors que vous avez été invité avec le cœur.

Etc.

Ne laissez plus Pierre-Arthur et Marie-Odette s’exprimer par votre bouche !!!

Dès que vous avez une pensée ou une parole qui vous déprécie, remarquez- la et refusez-la avec douceur et fermeté, refusez de l’alimenter.

N’argumentez plus les raisons qui vous ont mené au désamour de vous-même. N’argumentez plus en faveur de la diminution de votre valeur, de vos réussites, de votre beauté, de votre estime de vous-même.

*** Ecoutez ce que vous dites de vous-même ***

Apprendre à se connaître – 4ème exercice

Avez-vous déjà remarqué que lorsque l’on rencontre de nouvelles personnes, certaines nous semblent moins jolies ou plus discrètes, mais qu’au fil des rencontres et moments partagés ces mêmes personnes deviennent plus jolies, plus charmantes à nos yeux ?

Et bien c’est pareil pour nous-même !

Pour observer le même phénomène, fréquentez-vous ! Passez du temps seul.e avec vous-même, prenez du temps pour les activités que vous aimez. Ecoutez les envies qui vous traversent et voyez-les comme légitimes. Vous donnez du temps, c’est apporter de “ l’épaisseur “, de la matière à votre vous-même qui a certainement été un peu oublié ces derniers temps (voire depuis des années). De la même manière, c’est également légitimiser ce que vous ne voulez pas faire. Apprenez à dire non lorsque vous pensez non. Oui c’est difficile ! Mais tranquillement, un jour après l’autre.

*** Fréquentez-vous ! ***

Je vous invite d’ailleurs à découvrir les conseils de Mathilde Lanselle, coach en reconversion professionnelle, pour découvrir vos talents, juste ici.

Le quotidien votre terrain de jeu ( je ?) – 5ème exercice

Faire des choses pour soi, ce n’est pas s’offrir un massage tous les six mois. Du moins ça ne sera pas suffisant si vous êtes dans une démarche de construction d’amour de soi.

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais je suis naturopathe. Je conseille en alimentation adaptée, en hygiène de vie et remèdes naturels.

Le quotidien est mon terrain de jeu, mon art de vivre.

Apprendre à s’aimer, c’est apprendre à se considérer. Avoir de la considération pour soi, c’est s’apporter du soin au quotidien

Pierre-Arthur et Marie-Odette diront “non mais elle est drôle elle, nous on a pas le temps de faire une heure de yoga par jour, ni le budget pour faire hammam toutes les semaines.”

Ok les deux rabats-joie, je vous entends, mais merci de vous taire ! 

Bon… tous les jours vous dormez ? Tous les jours vous mangez ? Est-ce que votre sommeil est réparateur ? Est-ce que votre alimentation sert votre énergie et votre immunité ? Voilà un bon début ! Lorsque l’on s’aime, on ne laisse plus n’importe quoi rentrer dans notre corps et chaque jour on s’apporte du soin par l’alimentation par exemple.

La naturopathie m’a permis, personnellement, d’aller vers une vie qui me ressemble. J’ai commencé pour régler un problème de santé et peu à peu, par effet domino, je me suis affirmée dans mes choix, dans mes valeurs, dans mes priorités. Tout simplement parce que c’est un positionnement que j’avais appris en faisant mes choix alimentaires. Il s’est déclinés à tous mes domaines de vie, curieusement ! Mais tout naturellement aussi.

Je vous mets ici quelques témoignages, qui vous éclaireront sûrement sur l’importance de l’alimentation, lorsque l’on est dans une recherche de mieux-être.

*** Faites de votre quotidien un art de vivre ***

L’intention de départ – 6ème exercice

Un dernier exercice pour la route : prendre conscience de l’intention de départ.

Je vais vous donner quelques exemples personnels : lorsque l’été approchait, je faisais abdos et autres pour être ferme ! Lorsque j’ai soigné une verrue plantaire, je le faisais avec dégoût alors que mon pied avait besoin de soin. J’ai découvert il y a des années la sophrologie, horrifiée par l’activité de mon mental.

Tout partait de la volonté de dresser, du dégoût, de la honte etc. Toutes ces actions qui étaient censés m’apporter du soin, étaient finalement synonymes de désamour.

L’intention de départ était erronée puisque prenait sa source dans le désamour de moi-même. Comment obtenir plus de douceur lorsque le point de départ est si sombre ?

Ne vous massez pas pour faire disparaître cette “graisse dégueulasse” (mots entendus au cabinet). Faites-le pour vous apporter du soin, faites le parce que votre corps à besoin de soin et d’attention. Dans chaque action que vous mettez en place, ne dressez pas votre corps, votre mental, accompagnez-le avec bienveillance de ce point A désagréable, vers un point B plus agréable et choisi.

*** Changer votre intention ***

Une naturopathe pour vous aider à prendre soin de vous

Voilà 6 exercices qui j’espère répondront à votre problématique de comment s’aimer soi-même. Ayez-les à l’esprit et chaque jour vous fera avancer tranquillement vers votre but. L’amour de soi est un cheminement, acceptez de faire du temps votre allié. Au plaisir de vous accompagner en cabinet (91-France) ou en visio vers un quotidien plus naturel, plus sain, plus enrichissant.

Prenez soin de vous.

*** Prenez rdv chez votre naturopathe 😉 ***

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être