Je suis naturopathe et une de mes missions principales est de vous reconnecter à vos sensations digestives. Par là j’entends qu’après être passé dans mon cabinet, vous sachiez vous dire “j’ai faim”, “je n’ai pas faim”, “je n’ai plus faim” et que plus jamais vous ne me disiez “je mange mais je n’ai pas faim”. Développons cela ensemble si le sujet vous intéresse.

Je mange, mais je n’ai pas faim…

Manger sans faim nous éloigne du plaisir que l’on peut avoir à table et cela est bien dommage. Deux raisons principales à cette absence de faim : 

  • vous ne savez (pas encore) composer vos repas selon vos besoins
  • vous êtes déconnectée de vos sensations digestives

Pour en découvrir plus sur ma pratique, je vous invite à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

Deux questions à souligner

Pourquoi manger sans faim ?

Pourquoi manger sans faim ? A cette première question, vous me répondrez par habitude des horaires, pour partager le repas avec les collègues ou parce que c’est un temps privilégié avec les enfants ou votre partenaire de vie ou tout simplement parce “qu’il faut manger”. 

Mon propos ici ne sera pas de trancher s’il faut manger ou non si nous n’avons pas faim, mais plutôt de développer le pourquoi de cette sensation n’est plus ressentie et comment faire pour la retrouver.

Mais pour la petite histoire, Robert Masson, naturopathe de renom dont j’ai suivi l’enseignement, disait “qu’il ne faut pas manger sans envie, comme il ne faut pas faire l’amour sans envie”. Je crois que nous serons tous d’accord !

Pourquoi n’avez-vous pas la sensation de faim ?

C’est cette deuxième question que nous allons développer tout au long de cet article. 

Autre maladie particulière, il y a une raison principale pour la disparition de cette sensation de faim et je vous en parle tout de suite.

Pas d’envie = pas de besoin

La sensation de faim est un message de votre corps : “écoute moi là haut, je vais avoir besoin d’énergie, passons à table ! ”.

L’estomac se met à gargouiller ou vous avez une sensation de creux dans le ventre, peut-être même que vous devenez légèrement irritable ou impatient. Vous avez faim !

Lorsqu’il n’y a pas de besoin organique de nourriture, la sensation n’est pas ressentie tout simplement parce que l’organisme, lui, n’a pas faim. Il n’envoie donc pas le message.

Est-ce l’heure de manger ?

Ce que vous vivez peut-être chaque jour, comme je l’ai évoqué plus haut, c’est le quotidien rythmé par les repas.

Effectivement lorsque notre rythme est routier et que nous mangeons à horaires souvent fixes, le corps sait qu’il va y avoir une digestion et s’y prépare parfois avant même que vous ne vous mettiez à table. Les sensations de faim se déclencheront (ou non) en fonction de votre précédent repas.

Ce repas a-t-il été assez nourrissant ou non pour tenir jusqu’au repas suivant ?

Mais je devrais peut-être dire en fonction de “vos” précédents repas ?

Repas répétés, voilà le problème !

Parlons de ces précédents repas. Mettons que vous vous mettiez à table pour le repas du soir. Encore une fois, vous prenez ce repas sans avoir faim.

Retraçons une journée hypothétique : 

07h00 : petit déjeuner à la maison

9h30 : café + un peu de chocolat au travail

11h30 : thé + quelques amandes pour la pause

12h30 : repas du midi

16h00 : biscuits + déca

19h00 : un peu de pain en cuisinant

19h30 : “à taaaable”

Voilà un total de 7 digestions journalières. Je ne vous cache pas que de mon point de vue de naturopathe, c’est un peu trop.

Mais honnêtement, avant de faire de la naturopathie, c’était mon quotidien, 7 digestions ou plus (même pas peur !) alors pas de gêne avec moi lorsque l’on détail votre alimentation ! 

Votre organisme est nourri toute la journée.

Premièrement : il n’a pas besoin de plus de nourriture

Deuxièmement : il est épuisé avec tout ce travail ! La digestion est un poste à haute dépense énergétique.

Pour ceux qui auraient envie de me parler de grignotage sain, je vous laisse découvrir un autre article de mon blog, sur cette thématique.

Repas répétés : deux raisons

Nourriture doudou

Peut-être qu’au cours de la matinée, vous n’avez pas réellement faim, mais la pause est un moment convivial entre collègues et vous êtes bien entendu tenté par le kouign aman que votre collaborateur a ramené de son weekend en Bretagne.

Ou alors vous n’en pouvez plus de votre “supérieur”, de vos clients, de Martine et vous avez besoin d’un peu de douceur. Et on le sait bien, le chocolat, c’est doux !

Ce grignotage n’a rien à avoir avec un besoin physiologique. C’est un besoin émotionnel.

L’alimentation ne comble pas notre besoin de reconnaissance ou notre besoin d’exprimer notre désaccord (sauf peut-être si le kouign aman sert de projectile, mais ça serait gâché…).

La naturopathie étant une pratique globale, nous pourrons également travailler sur ces envies sucrées liées à un éventuel déséquilibre nerveux (stress, anxiété, irritabilité…).

Vous avez faim en cours de journée

Peut-être que cet “entre-repas” au cours de la matinée ou de la journée répond à une faim ponctuelle.

Alors vous mangez à la pause 1h30 avant le repas du midi.

Vous combler une petite faim ponctuelle mais vous vous retrouver du coup en pleine digestion au moment de passer à la cantine à 12h30… Vous ne pouvez pas avoir faim, vous êtes déjà en digestion.

Si c’est votre cas, c’est que votre petit déjeuner, ou votre déjeuner si vous avez un petit creux dans l’après-midi, n’a pas été assez nourrissant pour votre organisme.

Il sera alors primordial pour retrouver vos sensations de faim, de faire des repas consistants, en fonction de vos besoins spécifiques (style de vie, morphologie, conditions de travail etc.).

Mieux manger pour retrouver la faim

Vous devrez donc veiller à ne pas avoir faim entre les repas, pour retrouver vos sensations de faim. C’est ce que je me propose de faire en tant que naturopathe : composer votre repas pour qu’il soit non seulement équilibré, nourrissant mais aussi digeste.

Mieux manger pour retrouver la faim. Cela vous semble-t-il paradoxal ?

En mangeant mieux vous n’aurez plus de petite faim entre les repas, ce qui vous évitera les digestions successives et répétées qui, elles, cassent le processus d’expression de la faim comme vu plus haut (pas de besoin = pas de faim).

On remonte donc à la source du problème, pour vous apporter une solution pérenne.

Retrouver ses sensations digestives

Retrouver, ressentir à nouveau sa digestion c’est retrouver un équilibre perdu.

Ai-je faim ? 

Ai-je encore faim ? 

Avais-je réellement besoin de manger, je me sens un peu ballonnée…

Cette envie de manger vient-elle d’une émotion ?

etc.

Adopter un réglage alimentaire personnalisé et adapté à vos besoins vous permettra de retrouver une digestion légère. Et lorsque vous ferez des écarts à ce réglage alimentaire, parce qu’il y en aura (et c’est parfait ainsi), vous ressentirez à nouveau une gêne, une lourdeur, un inconfort qui vous fera naturellement abandonner ce comportement devenu inapproprié.

C’est un processus que j’adore voir en cabinet. Lorsque les personnes que j’accompagne me disent qu’elles ont senti que ça ne leur convenait plus, que tel entre-repas les a écœuré ou indisposé. C’est que le contact avec leurs sensations digestives est renoué et c’est le début pour aller vers plus d’écoute de ses besoins et vers une santé durable et plus autonome.

témoignage sur les sensations digestives retrouvées

Pour lire d’autres témoignages sur ma pratique rendez-vous sur cette page.

Retrouver une vraie faim, avec l’aide d’une naturopathe

Je me ferais un plaisir de vous accompagner à retrouver vos sensations digestives, pour que lorsque nous en parlerons, ce soit la dernière fois que vous direz “Je mange mais je n’ai pas faim”. retrouver la joie de passer à table est pour moi un véritable art de vivre dont il serait dommage de se passer.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être