Vous souffrez de crise de tétanie, de spasmophilie ? Ça a été mon cas également. Mais j’ai eu la chance de les comprendre et de trouver une solution durable pour les éviter. Je suis d’ailleurs devenue naturopathe suite à cela. Je vous dis tout dans cet article.

J’ai souffert de spasmophilie, elle se réveille encore parfois, mais j’ai appris à la comprendre et à la gérer grâce à la naturopathie. C’est la seule pratique de santé naturelle qui m’a permis de trouver un équilibre durable, entre alimentation et hygiène de vie.

  • contractures musculaires involontaires de divers intensité
  • sensations de vertige sans perte d’équilibre réelle
  • fourmillements dans les mains, pieds, moitié du visage, lèvres…
  • brouillard mental
  • spasmes divers (musculaires, intestinaux, vessie…)
  • troubles de la vue 
  • etc.

Bonjour, je m’appelle Julie et je suis spasmophile !

J’ai découvert ma spasmophilie lorsque j’étais en études de cinéma à l’université. Je me suis rendu compte bien plus tard que je la subissais depuis l’enfance.

Lorsque j’étais dans le métro pour rejoindre la fac, mes chevilles fourmillaient à outrance. Je n’avais pas remarqué le stress qui se joignait à eux. C’était un état assez naturel chez moi à cet âge là.

Mon médecin généraliste a évoqué ce terme de spasmophilie. Mais nous n’avons pas réellement mis de traitement de fond en place.

Je me suis dit que c’était comme ça et puis voilà.

Ma spasmo a été jusqu’à me gêner dans mon écriture. Mes muscles tétanisaient et je peinais à écrire, sans me crisper sur mon stylo.

Les symptômes ont empiré au point que ma langue s’est mise elle aussi à tétaniser. Je parlais au bureau comme si j’étais bourrée… Aujourd’hui j’ai envie de pouffer de rire, mais à l’époque je voulais plutôt crier “aux secours”.

Là je me suis dis qu’il fallait vraiment faire quelque chose. J’ai pris rendez-vous avec ma naturopathe. Elle m’a expliqué le phénomène et m’a permis de ne plus en souffrir autant. Maintenant je sens quand ma spasmo est sur le point de revenir et j’ai les outils pour calmer mon système nerveux, avant qu’il ne s’excite trop.

Aujourd’hui, je suis moi aussi naturopathe et je vais vous expliquer la spasmo et comment la prévenir.

Lorsque nous sommes sensibles à la tétanie, nous avons très souvent un tempérament nerveux. Ce tempérament ne veut pas forcément dire que nous sommes toujours stressés. En naturopathie, c’est un tempérament qui englobe plein d’autres caractéristiques. Mais disons que c’est un terrain et que la sensibilité restera toujours. Par contre, par effet de l’épigénétique, nous pouvons influer sur le fait que cette caractéristique s’exprime ou non. Pas de panique, il y a donc des marges d’action pour aller mieux.

Pour comprendre le principe d’épigénétique, je vous invite à consulter cet autre article.

L’hyper excitabilité musculaire et nerveuse est un message que nous envoie notre corps. Certes ce message ressemble à un courrier anonyme bourré d’insultes, mais c’est tout de même un message à prendre en compte !

Il nous informe d’un manque nutritionnel. Notre organisme n’a pas les moyens de gérer les petits stress quotidiens et ils prennent donc une proportion démesurée. Bien sûr cela s’amplifie si votre sommeil est perturbé. 

Comment est-ce que l’organisme gère le stress ? Par un mécanisme hormonal complexe, mais également grâce aux minéraux et oligoéléments. Si vous n’en apportez pas à votre corps, vous ne lui fournirez pas les outils nécessaires pour combattre les poussées d’inquiétude.

Comme nous venons de le voir, il est donc important de nourrir réellement l’organisme. Mais il faut également prêter attention à ce qui vous fait perdre vos minéraux, qui vous permettent de combattre la nervosité. Car s’il y a un apport, mais qu’il est fuité par la suite, cela revient à tenter de remplir d’eau un seau percé.

Qu’est-ce qui fait que vous perdez vos minéraux ? Une mauvaise santé intestinale et une alimentation trop acide. Ce sont des points que nous travaillons également en naturopathie.

Plus qu’un traitement naturel, l’idée que je souhaite vous transmettre, c’est que l’on peut surtout trouver une solution durable.

Un traitement naturel, s’il est pris comme un traitement allopathique, c’est-à-dire sans rechercher la cause du problème, ne servira que ponctuellement. Il calmera la crise à l’instant T. Et il faudra recommencer à la prochaine.

La naturopathie offre une solution plus durable. Mais pour cela il faut aller à la cause du trouble.

C’est-à-dire, comprendre où votre organisme est mal nourri, pourquoi il l’est (manque dans l’assiette / mauvaise absorption des nutriments / fuite des minéraux etc.), pour pouvoir ensuite le nourrir à nouveau en profondeur, selon ses besoins et capacités.

Il faudra donc travailler sur votre alimentation, qu’elle soit nourrissante ET digeste. Parce que oui… une alimentation équilibrée n’est pas toujours digeste.

Je ne vous parle pas de mes crises de tétanie lorsque je vois les aberrations alimentaires à la mode en ce moment sur les réseaux sociaux !!

Pour comprendre l’importance de la digestibilité de votre repas, voici un autre article, juste ici.

Lorsque vous sentez la tétanie arriver, deux clés rapides pour vous détendre sont la respiration et le mouvement.

Il existe plusieurs techniques de respiration pour vous calmer et revenir à l’instant présent, celui où tout va bien, en dehors des inquiétudes liées bien souvent à des projections dans le futur ou des retours dans le passé.

Prenez de grandes inspirations pour pouvoir expirer profondément, faites le plusieurs fois rapidement, puis calmez le rythme, jusqu’à pouvoir savourer le silence qu’il y a entre une expiration et la prochaine inspiration.

+ nourrir son organisme

Remettez votre corps en mouvement. Une technique que j’apprécie particulièrement est le checking. Secouez votre corps. Secouez les bras, les mains, les jambes, prenez bien appui dans le sol et checkez-moi tout ça. Tout doit blobloter ! Soufflez, faîtes des sons, des petits sauts.

Ainsi vous relancer les circulations, les énergies, évacuer les tensions, éviter à votre corps de les accumuler jusqu’à la tétanie.

+ nourrir son organisme

Vous pouvez également vous massez, pour entretenir le contact avec vous-même et l’instant présent. L’auto-massage associé à la respiration est un outil puissant contre les montées de stress.

C’est tout naturellement que j’ai d’ailleurs créé un programme en ligne, pour accompagner mes rdv en naturopathie.

+ … nourrir son organisme !!

Vous l’aurez compris, les crises de tétanie et de spasmophile requièrent une prise en charge globale pour que la solution soit durable. Si vous souhaitez comprendre à quel endroit de votre hygiène de vie, votre terrain spasmophile est entretenu, je serais ravie de vous recevoir en cabinet ou en visio.

Prenons soin de vous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être