Julie MARCHAND – naturopathe
Le Mérévillois (91) + visio

Vous souhaitez diminuer, voire supprimer cette saveur douce, qui ne l’est pas tant pour le corps. Éloigner ces sucreries ou sodas auxquels vous n’arrivez pas à résister. Oui mais voilà… Comment arrêter le sucre ? Comment ne plus ressentir l’envie du sucré ? Comment se défaire durablement de ce que certains d’entre vous pourraient appeler une vraie drogue ? Voyons cela ensemble. Vous verrez qu’il ne s’agira plus d’un doux rêve et que c’est à portée de mains (ou plutôt d’assiette).

Comment arrêter le sucre ?

Lorsque l’on veut arrêter le sucre, il n’y a qu’un mot d’ordre : rééquilibrer la composition de vos repas et répondre à vos besoins nutritionnels. Alors seulement ces envies de sucre persistantes pourront se faire oublier, et ce durablement. Détaillons cela ensemble.

Les méfaits du sucre

Je ne vais pas vous en faire toute une tartine, mais rappelons rapidement ici les méfaits du sucre :

  • risques de surpoids
  • risques de diabète
  • risques de maladies cardiovasculaires
  • risques de fatigue hépatique et pancréatique
  • risques de caries
  • risques de fatigue chronique
  • risques de sautes d’humeur
  • risque de perturbation de la mémoire
  • risque de vieillissement prématuré des tissus
  • etc.

Alors je vous félicite d’avoir cliqué sur ce lien. Vous semblez vouloir prendre les choses en mains et c’est une merveilleuse chose que de vouloir prendre soin de vous, de votre organisme en réduisant votre consommation de ce cher sucre.

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux, pour en découvrir plus sur la naturopathie.

Envies de sucre et carences

Si vous vous sentez incroyablement attiré par les sucreries, au point d’avoir du mal à y résister, cela peut être un signe qui permettrait de mettre en avant certaines carences de votre organisme.

Votre alimentation contient-elle assez de bonnes graisses ? Assez de protéines ?

Qu’est-ce que votre corps réclame, que vous prenez pour une envie de sucre ? Car c’est bien de celà qu’il s’agit. Ces envies de sucre, plus qu’être blâmées, doivent vous indiquer qu’il est temps de reprendre en main la nutrition de votre organisme.

Je vous invite dès à présent à changer de point de vue : ces envies de sucre ne sont plus à combattre, ne vous fâchez plus avec vous-même, apprenez plutôt à comprendre cette envie et à répondre à ce besoin qui s’exprime.

Je suis là pour vous aider à y voir plus clair si vous le souhaitez. Je suis en effet naturopathe, et c’est une problématique que je rencontre souvent en cabinet.

Une précision supplémentaire : la santé de vos intestins est également à prendre en compte. Figurez-vous que si les envies de sucre persistent, malgré une bonne alimentation, cela pourrait être le signe d’une candidose intestinale.

Sucreries et émotions

Aïe,aïe,aïe, vous les connaissez ces émotions qui vous font vous jeter sur le sucre ?

Une contrariété ? Un cookie trempé dans la rumination ! Une colère ? des bonbons mâchés avec Frénésie. Une déception ? Un biscuit comme un doudou. Une journée pourrie au travail ? Un soda pour trinquer avec Récompense.

Enfants, lorsque nous étions sages, nous avions le droit à un bonbon. Nous chouinions au magasin, on repartait avec un paquet de gâteaux.

Depuis de nombreuses années, nous avons associé la saveur douce du sucre à l’émotionnel. C’est la grande difficulté du rapport au sucre.

Il est important d’en prendre conscience. Observez-vous la prochaine fois. Est-ce que votre envie de grignoter un encas sucré est provoquée par une émotion qui passe?

Si c’est le cas, identifiez cette émotion et répondez-y.

Une colère, faîte la sortir. Une contrariété, parlez-en. Un besoin de récompense, offrez-vous un temps de célébration. Un besoin de réconfort, parler à un proche. De l’ennui, allez marcher.

Cookies et Compagnie n’ont pas cette capacité à entendre ces besoins. Et je ne parle pas de Culpabilité qui pointe son nez dès que Cookie est avalé…

Que faire en cas d’envies sucrées ?

Bon ok. Tout celà est pertinent. Mais que faire lorsque cette envie survient et nous semble incontrôlable ? Déjà sachez qu’il ne servira à rien de remplacer les friandises par des encas dit “healthy”, “sains”. Mauvaise nouvelle : un encas sain n’existe pas selon les principes de la naturopathie. Découvrez pourquoi dans cet autre article.

Revenons donc à “que faire” ?

Premièrement voir si une émotion est là, comme vu plus haut et y répondre. Conscientisez l’émotion, faîtes la circuler et répondez au besoin du moment présent.

Deuxièmement, vous pouvez si celà ne suffit pas, prendre une tisane ou un thé avec une saveur sucrée : thé fruits rouges, tisane ananas-coco etc. Même si vous n’appréciez pas ces thés en temps normal, vous verrez qu’en quelques gorgées le besoin de saveur sucrée sera apaisé. Disons que ce sera votre thé-de-la-loose. 😉 

Troisièmement, décidez-vous à prendre soin de votre alimentation et de votre stress (avec moi ou quelqu’un d’autre qu’importe), comprenez le déséquilibre actuel dans votre alimentation.

La seule solution que je connaisse

Honnêtement, il n’y a pas trente six solutions pour arrêter le sucre. Il faut rééquilibrer la composition de vos repas. C’est la seule et unique chose à faire pour vous défaire durablement de ces envies sucrées, de ces fameuses addictions au sucre.

Lorsque le corps est nourri selon ses besoins, il n’a plus d’appétence démesurée pour le sucré. Avec une alimentation adaptée, la glycémie est régulée sur la journée.

Certaines personnes m’ont dit en cabinet que les sucreries qui étaient leur quotidien, les dégoûtaient à présent. C’est un vrai cadeau pour moi.

Là se joue une seconde chose primordiale : renouer avec ses sensations physiques. Le dégoût est lui aussi une information. Ce sucre apporté n’est plus nécessaire. C’est très désagréable à ressentir, cet écœurement, mais c’est le signe que l’équilibre se recrée. Cette sensation de trop, aujourd’hui vous ne pouvez pas la ressentir. C’est normal. A ce jour, votre corps exprime un besoin auquel vous n’avez pas encore répondu. Identifions le, grâce à l’étude de votre alimentation actuelle et répondons y !

Une naturopathe pour vous accompagner

Maintenant que vous avez compris comment arrêter le sucre, vous n’avez plus qu’à passer à l’action : videz les placards, balancez-moi toutes ces sucreries, dîtes non ! Le pouvoir est entre vos mains !! D’accord je m’emballe un peu trop. Mais vous verrez, aujourd’hui vous voyez le sucre comme une prison, mais vous en débarrasser peut réellement être rapide. Au plaisir de vous accompagner.

Prenez soin de vous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être