Vous êtes à la recherche d’un coupe faim naturel ? Je vais vous en donner une liste ici, mais mieux que cela, je vais vous apprendre à avoir une faim normale, mesurée. En tant que naturopathe, je vais pouvoir vous montrer qu’un coupe faim ne vous servira plus à rien lorsque vous saurez manger selon vos besoins.

Coupe faim naturels

  • pomme de terre
  • gymnema sylvestre
  • konjac
  • fucus
  • mais surtout comprendre votre faim jugée “excessive” (besoins, carences, stress, émotions ?)

Pourquoi couper la faim ?

J’imagine que si vous souhaitez trouver un coupe faim, c’est que vous souhaitez en réalité contrôler votre faim, certainement dans la quête de votre poids d’équilibre. 

Je suis ravie de vous retrouver sur cet article, car je vais vous proposer un autre point de vue.

Faut-il réduire les sensations de faim ? NON ! Car elles sont un message de votre organisme qui réclame une meilleure nutrition.

Je me propose de vous montrer ce qui peut dérégler la sensation de satiété, comment la retrouver, comment nourrir votre corps pour qu’il n’ait plus à “réclamer” et comment trouver votre poids idéal.

Avant de vous transmettre tout ceci, je vais quand même vous donner ce pour quoi vous êtes venues. 😉 Voici : 

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux, pour en découvrir plus sur ma pratique.

Les plantes qui aident

  • solanum tuberosum

Mieux connue sous le nom de pomme de terre. L’extrait de solanum tuberosum à un effet prouvé sur la sensation de satiété et également sur la perte de poids. Elle peut être intéressante en complément alimentaire.

  • gymnema sylvestris

Le gymnema sylvestre pousse en Inde, dans les forêts tropicales. C’est une liane. Elle sert donc de lasso pour attraper au vol votre poids idéal ! Plus sérieusement, elle aide à contrôler le poids en réduisant les sensations de faim et les envies sucrées.

  • griffonia

Le griffonia est utilisé pour maintenir l’humeur au beau fixe. En soutenant la production de l’hormone de la bonne humeur. Ainsi elle peut aider lorsque vos envies de grignotage sont liées à une baisse de moral.

En parlant de grignotage, savez-vous que les grignotages “sains” n’existent pas ? Ce n’est pas pour vous mettre un coup au moral promis ! Vous pouvez en apprendre plus dans cet autre article.

La satiété pour détrôner les coupe faim

La satiété évoque un état de satisfaction dans lequel les besoins du sujet sont comblés. Dans notre cas, lorsque la personne a mangé à sa faim. Lorsque son besoin de nourriture est entièrement satisfait. Cette sensation est essentielle lorsque l’on recherche son poids d’équilibre ou à contrôler sa faim.

Petite aparté : le mot “contrôle” lorsqu’il s’agit d’un besoin vital me semble clairement inapproprié. Notre organisme n’est pas à “contrôler”. Il est primordial de revenir à un rapport plus doux. La sensation de faim est une messagère : votre corps a un besoin non satisfait. Évitons de lui claquer la porte au nez !

Un organisme nourri selon ses besoins, ne “réclame” pas plus que le nécessaire. Si vous avez l’impression que ce n’est pas le cas pour vous, c’est qu’il y a quelque chose à rajouter dans votre assiette.

Petite habitude pour ressentir la satiété : mâcher. Mâcher vos aliments, prenez le temps de manger et ne faîtes que ça. Oubliez les écrans pendant vos repas. Prendre le temps de mâcher, envoie un message de sécurité, de détente au cerveau. A contrario, une assiette vite avalée envoie un message de stress : “vite nous n’avons pas le temps, danger potentiel”. Et nous allons voir tout de suite que ce message perturbe la sensation de satiété.

L’ennemi public : le stress

L’ennemi public N°1 est encore et toujours le stress. Lorsque notre résistance au stress est faible, il y a un déséquilibre qui s’installe au sein de nos neurotransmetteurs. Ces substances agissent sur les mécanismes de régulation de la faim, de la satiété. La sensation de faim sera donc motivée ou inhibée. Par exemple un déficite de sérotonine, l’hormone du bonheur, qui permet (entres autres) de gérer son stress et de se sentir sereine, peut entraîner des envies sucrées ou des sautes d’humeur.

Lorsque l’on cherche à “couper sa faim”, il sera nécessaire de réduire son état stress mais également à prendre soin de notre second cerveau, nos intestins. Effectivement, une partie de ces neurotransmetteurs sont produits dans les intestins.

Si cette thématique du stress vous concerne, je vous invite à découvrir mon article “Je stresse pour tout et n’importe quoi”.

LA seule vraie solution

Utilisez des coupe faim si celà vous rassure, si celà soutient votre volonté de “contrôler” votre faim. Pour moi il s’agira plus d’un doudou-grigri, mais pourquoi pas si cela soutient votre projet. Mais sachez qu’il n’y a qu’une solution véritablement valable à mes yeux.

Il faut retrouver la sensation de satiété en nourrissant le corps selon ses besoins.

Si vous avez la sensation que votre corps “réclame”, c’est qu’un de ses besoins n’est pas assouvi. 

C’est en étudiant votre alimentation et votre mode de vie, que nous pourrons découvrir lequel de ces besoins n’est pas entendu.

C’est ce que je vous propose de faire, en tant que naturopathe.

La naturopathie est une pratique qui travaille sur l’alimentation, l’hygiène de vie et les remèdes naturels. Elle considère l’individu dans sa globalité. Voilà pourquoi elle est pour moi la solution aux problématiques décrites plus haut. Elle travaille sur l’alimentation et sur la gestion du stress, pour une prise en charge globale. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de “coupe faim”.

Une meilleure solution pour perdre des kilos

Souvent lorsque vous recherchez un coupe faim, c’est que vous êtes dans une recherche de perte de kilos.

Sachez qu’encore une fois, pour qu’un corps retrouve son poids idéal, il doit être bien nourri, selon ses besoins (qui ne sont pas les mêmes pour tous). Un organisme carencé en vitamines/minéraux, protéines etc. n’a plus les capacités de revenir à son poids d’équilibre.

La naturopathie peut également vous aider dans cette recherche. Sans faire de régime, sans frustration, simplement en ayant une alimentation qui vous apporte de l’énergie afin que votre corps se débarrasse de lui-même des kilos superflus.

C’est une thématique que j’ai développé dans un autre article intitulé “Maigrir sans régime”.

Une naturopathe à vos côtés

Vous l’aurez compris, plutôt que de croire en des coupe-faim naturels et miraculeux, il faudrait écouter le message que vous délivre cette faim, que vous jugez excessive : Émotions ? Stress ? Manque/carences ? Et y répondre pour que la solution soit durable, simple et naturelle. Je me propose de vous aider dans cette démarche de santé et de mieux-être, en cabinet ou en visio.

Prenez soin de vous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être