Julie MARCHAND – naturopathe
Le Mérévillois (91) + visio

Vous ressentez des brûlures vulvaires pourtant sans infection. Les tests de mycoses reviennent négatifs et pourtant les brûlures de la vulve sont bien là… Malgré les traitements habituels, il n’y a pas ou peu d’amélioration et ces irritations reviennent régulièrement. Qu’elle pourrait en être la cause ? Que faire pour soulager durablement ces inflammations des parties intimes ?

Brûlures vulvaires sans infection

Il n’y a pas d’infection et pourtant cela vous brûle réellement. Les traitements contre les mycoses ne donnent rien. Et si ça n’en était pas ? Et s’il s’agissait de sorties d’acides ? Je vous présente ici l’explication qu’en fait la naturopathie.

Pour en découvrir plus sur la naturopathie, je vous invite à rejoindre mes réseaux sociaux :

Brûlures vulvaires : faîtes entrer l’accusé !

D’accord la mycose n’est jamais notre amie, mais cette fois elle ne semble pas responsable de notre inconfort… On l’a accusé à tort !

Rappelons qu’une mycose est une infection due à des champignons. Ces champignons, ces levures sont toujours présents dans notre flore vaginale. Leur présence est normale. Le problème survient lorsqu’il y a une prolifération. Cette prolifération peut avoir diverses origines, comme un traitement antibiotique, une chute du système immunitaire, un grand stress ponctuel, une lingerie en matières synthétiques etc. Lorsque la mycose se déclare et est avérée, elle nécessite toujours un traitement pour s’en débarrasser. Votre gynécologue ou médecin traitant sont là pour vous aider. Votre naturopathe est là pour faire en sorte que ces mycoses ne deviennent pas chroniques.

Causes des mycoses et naturopathie, c’est par ici !

Mycose qui ne part pas malgré les traitements

Dans la très grande majorité des cas, les mycoses sont associées à des démangeaisons. Mais alors lorsque les tests mycoses sont négatifs, qu’il n’y a pas de démangeaisons mais des brûlures bien présentes, que rien ne change malgré les traitements, qu’est-ce que cela pourrait bien vouloir dire ?

Et bien en tant que naturopathe, je peux vous proposer mon interprétation. Suspense…

Il s’agirait d’une sortie d’acidité. Voilà pourquoi les douces muqueuses se mettent à brûler tout d’un coup alors que votre flore vaginale est saine.

Inflammation des parties intimes et niveau de vitalité

En naturopathie on peut considérer qu’ une légère inflammation des muqueuses ou de la peau sont des régulations. Comme une petite diarrhée ponctuelle, un bouton sur le visage occasionnel etc. C’est le corps qui fait une sortie de toxines pour retrouver son équilibre. Lorsque c’est ponctuel, c’est un signe de bonne vitalité.

Lorsque cela devient chronique, c’est qu’un déséquilibre s’est installé. C’est la mission du naturopathe de vous aider à retrouver un équilibre plus durable, pour une meilleure santé.

Pour en découvrir plus sur le rôle d’une naturopathe et la capacité d’autoguérison de l’organisme, je vous invite à découvrir cet autre article.

Niveaux de vitalité et sorties des toxines

On peut distinguer plusieurs niveaux de vitalité qui correspondent aux différents “étages de sortie” des toxines.

Les sorties se font à la peau : la vitalité est bonne. Petits boutons ponctuels par exemple ou puisque c’est l’acidité qui nous intéresse aujourd’hui, démangeaisons au cuir chevelu ou sur le bord des doigts.

Les sorties se font aux muqueuses : la vitalité est moyenne. C’est le cas pour les sorties d’acidité au niveau vulvaire ou à la muqueuse anale. Votre organisme est un peu fatigué, on travaillera donc à stopper la production d’acidité qui doit être évacuée et on cherchera ce qui vous affaiblit dans votre quotidien.

Les sorties se font aux muscles : la vitalité est mauvaise, le corps est épuisé et on se retrouve par exemple avec des fibromyalgies.

Origines des excès d’acide selon la naturopathie

L’alimentation

Alimentation trop sucrée, trop acide, associations alimentaires indigestes qui perturbent la digestion, terrain de base à tendance acide etc. Chez votre naturopathe on remet tout à plat pour comprendre vos capacités digestes, vos tendances, votre niveau d’énergie, la gestion de votre stress, la composition de votre assiette et on crée ensemble un réglage alimentaire qui vous convient, vous correspond et vous apporte de l’énergie.

Le stress prolongé

Un stress intense et prolongé vient acidifier votre terrain et perturber votre digestion. Il est important de le prendre en charge dans toutes les problématiques de santé récurrentes. La bonne nouvelle, c’est qu’une naturopathe prend aussi en charge la gestion du stress et ses conséquences sur l’organisme. 

La solution de la naturopathie contre les irritations de la vulve

Et bien elles ne sont ni multiples, ni surprenantes : trouver la cause de cet excès d’acidité, pour réduire le problème à la source. Arrêter cette production d’acide, pour que votre corps n’ai plus à l’évacuer. Simple et efficace.

La principale source de production d’excès d’acidité par le corps est l’alimentation. Et l’un des piliers de la santé durable selon la naturopathie est justement l’alimentation.

Tient donc… La solution n’est pas loin !! La deuxième cause, comme vu plus haut, est un stress prolongé et figurez-vous que lui aussi peut-être accentué ou diminué par votre alimentation et être pris en charge par des remèdes naturels, le temps que les changements d’hygiène de vie soient bien mis en place et intégrés.

Le bilan de vitalité réalisé en début de rendez-vous, permet de trouver la cause de vos sorties d’acide au niveau vulvaire.

Petite aparté, cette problématique n’est pas uniquement féminine, puisque j’ai déjà reçu en cabinet un homme qui souffrait de ces brûlures aux muqueuses annales.

Solution naturelle pour un soulagement rapide

En attendant de trouver l’origine de vos brûlures vulvaires, voici une solution pour vous soulager dans l’immédiat, mais comment vous l’aurez compris, cette solution ne sera pas suffisante mais bien ponctuelle.

Appliquez localement du gel d’aloe vera de culture biologique, faites bien pénétrer, puis appliquez un peu d’huile d’amande douce, biologique elle aussi et prenez rendez-vous chez votre naturopathe !

Je vous déconseille d’y ajouter des huiles essentielles, qui risquent de créer une irritation supplémentaire.

Notez que concernant l’huile d’amande douce, vous pouvez la prendre au rayon cuisine de votre magasin bio, elle sera très certainement plus abordable niveau prix.

Une naturopathe à votre écoute

Voilà, vous savez maintenant qu’elle peut être la raison de vos brûlures vulvaires sans infection. En tant que naturopathe, j’ai déjà accompagné des femmes pour cette problématique, que j’ai d’ailleurs moi aussi déjà vécu personnellement. Si vous souhaitez rééquilibrer votre alimentation pour en finir durablement avec cette problématique, je serai ravie de vous accompagner.

Prenons soin de nous.

Site Web | Plus de publications

- NATUROPATHE certifiée Cena-école Masson
rdv en cabinet en Essonne (France) et en visio : 07 55 63 58 92

- Rédactrice Web santé naturelle / bien-être